RESTEZ INFORMÉ !
Inscrivez-vous à notre newsletter pour bénéficier
de nos offres exclusives et promotions !
VOLETS ROULANTS à -10% pour en profiter !
Stores-discount.com - page d'accueil

Comment poser un volet roulant traditionnel ?

Le volet roulant vous permet d'isoler phoniquement et thermiquement votre habitation. Ainsi, il crée une barrière contre le bruit, le froid ou la chaleur.

Toujours électrique, le volet roulant traditionnel est disponible en PVC et en aluminium sous différents coloris.

Pour sécuriser et isoler votre intérieur, veillez à poser comme il se doit vos volets roulants traditionnels ! Cette tâche vous effraye ? Pour vous rassurer, visionnez notre vidéo de pose et suivez l'exemple !

Le volet roulant traditionnel demeure populaire pour les nombreux bénéfices qu’il propose. Que ce soit dans la construction ou la rénovation, le volet roulant traditionnel est facile à poser. Ses performances en isolation thermique et acoustique sont excellentes. Aussi, il est aisé d’accorder la finition du volet roulant traditionnel du fait qu’il est disponible dans un large choix de coloris. Du fait que le coffre n’est pas visible de l’extérieur de la maison, le volet roulant traditionnel préservera l’esthétique de votre façade. Vous vous doutez bien qu’il s’agit là d’un avantage parmi tant d’autres. Le volet traditionnel est apprécié parce qu’il s’adapte parfaitement aux grandes dimensions, autrement dit, aux énormes portes-fenêtres et aux baies vitrées. Le volet roulant traditionnel est conçu pour être très facile à poser. Donc, même si vous n’êtes pas un très bon bricoleur, vous allez pouvoir y arriver. Le volet roulant traditionnel de type A (destiné à être posé dans un coffre) est relativement facile à poser. Ci-après, nous présentons les étapes du travail.

Étape 1 : l’ajustement et la fixation des glissières sur le mur

Généralement, les glissières sont déjà prépercées par le fabricant du volet. Lorsqu’il est positionné, il vous suffit de marquer l’emplacement des trous de fixation des glissières sur le mur et de percer. Quelle que soit la nature de votre mur, il faut prévoir les fixations adéquates. Si vous avez des murs pleins ou des murs de brique, il faudra des chevilles.

Étape 2 : insertion du guide dans les glissières

Sur chaque côté, il faut prendre le support métallique d’axe, puis l’insérer dans la gorge qui est localisée dans la glissière, en l’introduisant au même moment que le guide-lame en nylon. Il faudra renforcer l’ensemble de chaque côté avec la jambe de force, autrement, les supports ne vont pas pouvoir supporter le poids du volet. Précision importante : la jambe de force peut être installée sur le mur de face, le plafond ou en bas du coffre.

Étape 3 : fixation de l’axe du volet à l’intérieur des joues

Vous devez prendre l’axe prémonté, et le positionner à l’intérieur des deux supports métalliques. Si vous avez choisi un volet roulant traditionnel motorisé, assurez-vous que les boutons de réglage des fins de course du moteur soient suffisamment accessibles pour les besoins des réglages ultérieurs. Veillez à bien fixer le câble électrique. Il faut que celui-ci soit assez écarté du volet pour éviter les frottements. Maintenant, il faudra fixer l’axe de chaque côté des supports. Sur les volets motorisés, la fixation côté moteur est garantie par un clip en métal.

Étape 4 : introduction du volet à l’intérieur des glissières

Prenez le tablier du volet (qui est en principe enroulé) et introduisez-le dans les glissières. Il faudra alors le dérouler et le faire passer au-dessus du tube d’axe.

Étape 5 : fixation des attaches de l’axe

Méticuleusement, il faudra engager les attaches de tablier sur la lame du haut, et les répartir sur la largeur. Il ne restera plus qu’à les clipper dans les trous de fixation qui sont présents sur le tube d’axe.

Étape 6 : percement des trous de manœuvre

Si vous avez choisi une manœuvre via la sangle ou la manivelle, il faudra percer le coffre pour que ladite manœuvre puisse passer. Assurez-vous que le perçage soit bien localisé en face du mécanisme. Le diamètre du perçage ne doit pas être supérieur à 10 mm. Si la manœuvre est électrique, il faudra raccorder le moteur à une alimentation de 230 V. En principe, le moteur du volet roulant traditionnel est fourni avec un câble électrique d’une longueur de 2 m.

Étape 7 : finalisation de l’installation et montage de la manœuvre choisie

Pour cette dernière étape, différentes conditions sont à respecter : Pour un volet roulant à manœuvre électrique filaire, la fixation du bouton de commande se fait en fonction des branchements électriques disponibles. Il faudra bien lire la notice de câblage. Pour un volet roulant à manœuvre électrique radio, le bouton de contrôle mural peut être fixé à n’importe quel endroit de la pièce. Si le bouton est portatif, vous êtes exempté de cette tâche. Pour un volet roulant à manœuvre par manivelle : il faut fixer la sortie de manœuvre dotée d’un cardan, en veillant à ce que la fixation soit bien solide. Pour un volet roulant à manœuvre par sangle, il faudra introduire la sangle à l’intérieur l’enrouleur à ressort avant de fixer sur le mur.

Conclusion

Ne se contentant pas d’être que design, le volet roulant traditionnel est aussi très robuste. Il vous procurera confort et sécurité. Les ouvrages de fabrication française respectent scrupuleusement les normes ainsi que les législations en vigueur. Il tient également de préciser que le volet roulant traditionnel avec les tabliers en aluminium ou en PVC sont éligible au crédit d’impôt.

Consulter la fiche produit

Voir d'autres vidéos

Voir tout

Voir toutes les vidéos