RESTEZ INFORMÉ !
Inscrivez-vous à notre newsletter pour bénéficier
de nos offres exclusives et promotions !
Stores-discount.com - page d'accueil

Qu'est ce que le triple vitrage ?

Le triple vitrage est un système d'isolation qui se différencie du double vitrage sur quelques aspects. Il permet en effet de réduire considérablement les dépenses énergétiques, surtout pour les maisons basse consommation, les maisons passives et écologiques. De nombreux avantages sont associés au triple vitrage. Plus concrètement, qu'est-ce que le triple vitrage ? Quels sont donc ses avantages ? En termes de coût, est-ce une bonne affaire ? Tour d'horizon !

Qu'est-ce que le triple vitrage ?

Le triple vitrage est une technique d'isolation efficace, de plus en plus utilisée pour isoler les habitations et constructions. Comme son nom l'indique, c'est un dispositif composé de 3 couches de verre de 4 à 6 mm, entre lesquelles sont posées deux lames en argon et krypton, de 12 ou 16 mm, et qui jouent un rôle d'isolant. Sur cet aspect relatif aux lames, il se différencie du double vitrage qui, lui, ne dispose que d'une lame en argon de 16 mm pour les variantes les plus performantes en termes d'isolation.

Il va sans dire que le triple vitrage est bien plus performant que le double vitrage, à la faveur d'un coefficient de déperdition de chaleur du vitrage (Ug) plus faible. En comparaison au coefficient Ug du double vitrage qui est de 1,1 W/m²K, celui du triple vitrage est de 0,7 W/m²K, ce qui est l'équivalent d'une augmentation de performances de l'ordre de 40%. Ainsi, le triple vitrage est davantage conseillé dans les régions très froides telles que le Nord, le Nord-Est et le Centre-Est de la France. Parlant d'isolation acoustique, les performances de ces deux vitrages sont similaires.

Quels sont les avantages du triple vitrage ?

Si le triple vitrage gagne de plus en plus du terrain, c'est bien évidemment à cause des avantages qui lui sont associés.

Une maîtrise des effets du soleil

Parce que disposant d'un vitrage de plus que le double vitrage, le triple vitrage est beaucoup moins enclin à être une source de chaleur. De fait, en considérant la proportion d'énergie solaire restituée à l'intérieur de la maison, et connue sous l'appellation de facteur g, qui est de 0,5 pour le triple vitrage, on se rend compte qu'elle est inférieure au facteur g du double vitrage qui est de 0,65. Ces proportions sont synonymes de ce que le triple vitrage propose une hausse de performances de 25%, comparé au double vitrage.

En plus de cela, le vitrage à trois couches est peu tolérant à la pénétration de la lumière du soleil à l'intérieur de l'habitation. Ceci s'explique par le fait qu'il dispose d'un coefficient de transmission lumineuse (TI), c'est-à-dire la proportion de lumière qu'il laisse entrer à l'intérieur de la maison, qui est de 0,7, pendant que celui du double vitrage est de 0,8, synonyme d'une baisse de performances de 12,5% environ. Ces chiffres pourraient justifier l'adoption du triple vitrage vers le nord, quoique cette explication ne soit pas une évidence.

Un vitrage d'une épaisseur remarquable

Compte-tenu du nombre de couches dont il dispose, et des deux lames qui s'y insèrent, il va sans dire que le triple vitrage doit être particulièrement lourd. On estime à environ 30 kg/m² le poids d'un système à triple vitrage, alors qu'il faut compter 10 kg de moins, soit 20 kg/m² pour un double vitrage. Inclusivement, la pose d'un triple vitrage nécessite l'utilisation d'appuis de fenêtres assez solides. C'est en considération de ce facteur qu'il est généralement impossible de faire l'option du triple vitrage pour des travaux de rénovation, étant donné qu'il ne s'adapte pas aux menuiseries traditionnelles, lesquelles répondent parfaitement à la pose d'un double vitrage. Logiquement, cette augmentation de poids est synonyme de plus de difficultés pour les professionnels du bâtiment.

De même, on estime à 20 mm la mesure dans laquelle l'épaisseur du dormant et de l'ouvrant augmente, étant donné l'insertion d'une troisième paroi de vitre. Cette valeur équivaut à une augmentation de 20 à 25% de la matière première nécessaire à la fabrication du triple vitrage.

A quels types d'habitation correspond le triple vitrage ?

Le triple vitrage est conseillé pour les habitations construites après le 1er janvier 2013. Suite à des simulations réalisées par le Syndicat National de la construction des fenêtres, façades et activités associées, sur des maisons RT 2005, et consistant à remplacer des fenêtres double vitrage par des fenêtres triple vitrage, on se rend compte que les économies d'énergie réalisées sont très faibles. Dans une maison de 115 m² choisie au hasard, le gain énergétique réalisé n'était que de 3%, soit une moyenne de 421,5 kWh/an, l'équivalent de 20 euros l'année. Par rapport au coût lié à la surconsommation de matières premières, il va de soi que ces économies d'énergie sont insignifiantes. C'est dire que pour les chantiers de rénovation, le triple vitrage n'est pas la solution d'isolation idoine, car il faut croiser les bénéfices liés au triple vitrage avec la consommation énergétique globale de l'habitation.

Pour les maisons à très haute performance énergétique, le triple vitrage est la solution parfaite pour atteindre les exigences du label Passiv'haus. De fait, plus l'isolation est importante, plus les déperditions de chaleur sont limitées sur un bâtiment présentant déjà des performances remarquables.

Combien coûte le triple vitrage ?

En prenant l'exemple d'une fenêtre à triple vitrage et d'une autre à double vitrage, ayant toutes deux les mêmes dimensions, on considère que le triple vitrage coûte 60 à 80% plus cher que le double vitrage. Au regard de cela, il est évident que le choix du triple vitrage doit faire l'objet d'une réflexion approfondie, quant à la nécessité de cette option et à la disponibilité des moyens financiers pour la mettre en place. Il faut idéalement réaliser différents devis, afin de se faire une meilleure idée du coût de cet investissement et en opérant une mise en concurrence, en considérant que la durée de vie d'une fenêtre est d'environ trois décennies.

Le triple vitrage est sans nul doute une excellente solution d'isolation, qui plus est lorsqu'il s'agit d'une maison située dans une zone assez froide. Cependant, avant de l'adopter, il convient de considérer le type de travaux à réaliser, selon qu'il s'agisse d'une rénovation ou d'une installation nouvelle. Dans le premier cas, le triple vitrage n'est assurément pas le meilleur choix. De même, il sied de ne pas perdre de vue le coût important de cette option d'isolation.